Les guénaos

          En gallo, le mot "guénao" désigne aujourd'hui, par extension, toutes les sortes de petites sucreries, n'importe quel bonbon, aussi bien une fraise Tagada qu'un Carambar (qui a fêté ses 55 ans cette année tout de même). Mais il fut une époque, pas si lointaine, où les gamins n'avaient quasiment qu'une sorte de friandise à se mettre sous la dent : les véritables guénaos.

d_tail

          Ce sont de tous petits gâteaux secs, en forme de minuscule galette, surmontés d'une toute aussi petite meringue de sucre coloré. Ce qui nous faisait dire : " Des guénaos, avec du suc su l' hao ".

          On en trouve un peu dans toutes les régions mais sous des appellations différentes : Nic-nac, Kar Nag ou encore Pomponettes.

La_Trinitaine

Kar Nag

Produit fabriqué par la biscuiterie "La Trinitaine" dans le Morbihan.

Bertin

Nic Nac

Biscuiterie Bertin dans le Gers.

Belsy

Nic Nac également mais "made in belgium".

          Souvenirs sucrés de mon enfance, je me rappelle des discussions interminables et quasi-philosophiques sur la meilleure façon de les déguster : le sucre en premier à pleines dents ou l'attaque délicate par le biscuit. Aujourd'hui, je ne me décide toujours pas.

Gu_naos

          Pour ce qui est sûr, les "p'tits Lu", c'est par les quatre coins et pas autrement, mais ceci est une autre histoire...