"Variété de poire, dite aussi roussette, besi de Quessoy, ou simplement Quessoy, attendu qu'elle tire son origine de la forêt de Quessoy, département de côtes du nord."

Voici la définition de besi que l'on peut lire dans le dictionnaire de la langue française d'Emile Littré de 1863.

Et oui, à Quessoy, nous avons des chênes, mais nous avons eu aussi des poiriers, une variété bien à nous,  reconnue par de nombreux horticulteurs et pomologues.

vt2126

vt2127 vt2128

Extrait de "Le Verger" d'Alphonse MAS édité en 1875

Qu'est-elle devenue, notre petite poire ? Pourquoi a-t-elle soudainement disparue de notre environnement après avoir fait notre renommée ?

Les goûts ont peut-être changés et nous nous sommes mis à préférer le cidre au poiré. Ainsi les pommiers auraient suppléés les poiriers.

100_4334

Au détour des chemins, sur des talus, on peut encore voir quelques poiriers sauvages rabougris, derniers descendants des arbres autrefois cultivés. Leurs petits fruits aigrelets appelés "bezites" par les anciens (prononcez : b'zite) rappelle un peu l'âpreté des bloces mais ceci est une autre histoire...