Juste après l'édition du dernier article sur Joseph BOINET, celui que je croyais le plus jeune poilu quessoyais mort pour la France, j'ai eu le plaisir d'identifier un des 16 inconnus restants. Le record d'âge est battu.

nom

 

          En juin 1918, 70% de la population de Madrid est touché par une grippe particulièrement virulente et cela en l'espace de seulement trois jours. La progression du virus est foudroyante. En moins de trois mois, des foyers d'infection sont localisés dans plusieurs pays et continents à la fois. Il aura fallut à peine une semaine à la maladie pour se répandre de part et d'autre des États Unis.

Masques

          L'Espagne, n'étant pas impliquée dans la guerre mondiale, publie librement les informations relatives à cette épidémie. Les journaux français parlent donc de cette grippe "espagnole" qui fait des ravages en Espagne sans mentionner les cas français. Il faut les tenir secrets pour ne pas faire savoir à l'ennemi que l'armée s'affaiblit.

hopital

          Joseph MORIN est né en 1900 à côté du château de la Houssaye. Déjà enfant, rêvait-il d'horizons nouveaux ou mû par la fougue patriotique. En pleine période de guerre, il s'engage comme apprenti marin au 2ème Dépôt des équipages de la Flotte à Brest pour apprendre le métier.

entrée

Salut

 

          Ces Dépots des équipages sont des centres de formation de la marine mais également des lieux de transit où sont casernés les marins en attente d'un embarquement, d'une affectation. Un milieu idéal pour une pandémie. Joseph n'y échappe pas. Il meurt de la grippe espagnole le 7 septembre 1918 à l'hôpital maritime de Brest, une semaine après son arrivée. Il n'a pas encore 18 ans.

cpa

 

          Selon les évaluations, on s'accorde à dire que la grippe espagnole a fait 30 millions de morts. Elle serait l'épidémie la plus mortelle de l'histoire du monde. En quelques mois, elle fit plus de victimes que la Grande Guerre qui se terminait cette même année 1918.