Dans quelques semaines, nous assisterons, impuissants, à la destruction de notre bourg. Amorcée en 1981, avec la démolition du presbytère, la phase terminale approche avec la suppression de notre calvaire.

1981

Démolition du presbytère en décembre 1981

          Dans quelques semaines, notre calvaire sera balayé, emporté par un gigantesque tsunami dévastateur engendré par une municipalité mégalomane.

calvaire

          Adieu l'image classique du village breton avec son église et son calvaire élevé à la gloire de Dieu, autrefois orgueil et fierté de tout un peuple.

           Adieu patrimoine et vestige d'un temps passé. 

          Ils détruisent notre bourg et ils détruisent notre âme.

           Adieu le "gars du bourg" que je fus. Le mot "bourg" n'existera plus. Demain nous parlerons de "centre". Tout devient centre : centre administratif, centre culturel, centre ville, centre historique, centre sportif... "Quessoy ville nouvelle" se voudra froide et insipide. 

           Adieu mon cher calvaire.

          Dans quelques semaines, le Sacrilège sera accompli.

 

Bourg 

Notre bourg et son calvaire vers 1930

 

          "Nous ferons tout pour que Quessoy garde sa ruralité"qu'ils disaient.