En parcourant les archives, nous pouvons rencontrer le nom de Ville Davy ou David dès le XVIème siècle. Étymologiquement, c'est la ville (village ou encore maison) de la famille David. Ce village dépendait principalement de la seigneurie de Bottier mais également de celle du Boisglé pour une petite partie.

Cadastre_1843

Cadastre de 1843

          Le château que l'on y trouve aujourd'hui est un fringant jeune homme par rapport à nos autres châteaux quessoyais puisqu'il ne date que de 1870. Avant, il n'y avait là qu'une terre agricole et une petite maison de ferme (à l'emplacement de l'actuelle) dite "Le Buhot". Ce bien appartenait à la famille GUERIN DE LA HOUSSAYE qui possédait également le château de La Croix situé juste à côté.

          Un peu avant 1870, Monsieur Eustache GUERIN DE LA HOUSSAYE décida l'érection d'un pavillon de style italien, à terrasses et balustres, au milieu des champs de blé. Une maison de plaisance, un brin fantaisiste, pour laquelle le constructeur ne ménagea rien.

1910

          Malheureusement, les fonds vinrent à manquer, et les créanciers firent vendre le château à peine achevé. Notre Eustache, tenant à son caprice, le racheta mais ne pouvant toujours pas en assurer les coûts, le reperdit. Par son obstination, la même histoire se répéta encore une fois mais la troisième vente fut la bonne, il dut se séparer à contrecoeur de son cher château.

1950

          C'est ainsi qu'en 1884, Mesdemoiselles Marie, Blanche et Elise DU PLESSIS DE GRENEDAN, trois soeurs célibataires du château de Bogar, firent l'acquisition de La Ville Davy. Après quelques transformations et finitions, elles créèrent le parc et donnèrent au domaine l'image que nous lui connaissons.

1960

          En 1955, à l'initiative d'un groupe d'agriculteurs chrétiens et de Monseigneur Coupel, évêque de Saint Brieuc, est créé sur le site de La Ville Davy, la première école d'agriculture du département. L'Abbé Mathurin BRIENS, directeur et fondateur, accueillera, dans des conditions bien modestes, une quarantaine d'élèves dès le mois de novembre de cette même année.

1980

          Et 55 ans plus tard, 720 élèves, répartis sur 2 sites (Broons et Quessoy) profitent de ce grand pôle de formation qu'est devenu La Ville Davy. Mais ceci est une autre histoire...