Si vous partez du bourg de Quessoy et prenez la direction d'Hénon, vous emprunterez la rue de Tournebride. Cette rue doit son nom à une ancienne maison qui s'y trouvait, face à l'actuelle rue du stade.

Cadastre_1848_

Cadastre de 1848

          Dans les dictionnaires anciens, on peut lire que le mot "tournebride" désigne une auberge ou un cabaret établi à quelque distance des villages, des habitations ou d'un château, pouvant recevoir à pied comme à cheval. Et, l'établissement étant à l'écart, il fallait donc se détourner de son chemin initial, tourner la bride du cheval, pour s'y rendre.

Le_Palitraie

Rond point du "Palitraye"

          La rue de Tournebride se prolonge jusqu'au rond point. Cet endroit était et est encore appelé par certains Quessoyais de souche : le Palitraye. Ce que l'on peut traduire par : enclos à cochons (de palis pour palissade et de traye pour truie en gallo). Aujourd'hui, en voyant notre premier rond point, signe nouveau des temps modernes, nous avons bien du mal à nous imaginer qu'en cette place, il y a quelque temps, pataugeaient des cochons.

cochons_14

Rue_de_Tournebride

La rue de Tournebride aujourd'hui,

Rue_de_H_non

                                                  et la route de Hénon d'hier, à une époque où, apparemment,  les boissons alcoolisées étaient réputées bonnes pour toute la famille. Mais ceci est une autre histoire...