A l'origine, au 12 ou 13ème siècle, le bourg de Quessoy se situait à la Villebonne, un embryon de bourg avec une première église ou chapelle qui s'élevait près d'un manoir et de quelques bâtiments.

La_Villebonne

La Villebonne se trouve derrière le lotissement de l'Argentaie.

          Puis au 14ème, les seigneurs du Boisglé décident de fonder une église à l'emplacement actuel.

          En forme de croix latine, très étroite par sa longueur et pauvre en architecture, elle est entourée du cimetière lui même entouré d'un mur de pierres comme nous le montrent les anciens plans cadastraux.

Plan_cadastral_1808

Plan de la traversée du bourg de Quessoy en 1807.

          A l'intérieur, les familles nobles de Quessoy possèdent leurs enfeus c'est à dire que  les seigneurs de la Cornillière, de la Fontaine Saint Père, de Bogar, de la Ville Mereuc, de la Rocherousse, de Quilhé, de la Vieuville ont  leurs pierres tombales disposées dans des chapelles latérales. Bien sûr, les seigneurs du Boisglé, en tant que fondateurs, se gardent la meilleure place dans le coeur juste devant l'autel.

Pierre_tombale

Ancienne pierre tombale servant de dallage dans l'église actuelle.

          L'église est, bien entendu, un lieu de prière mais à cette époque, elle sert également pour les jugements, les bannis ou les différents débats pouvant concerner la paroisse.

          Petit à petit, de nouvelles constructions vont venir s'édifier autour pour donner l'image du bourg que nous connaissons.

          Puis, avec le temps, l'église deviendra trop petite pour contenir la foule qui s'y rassemble pour les offices et étant très basse et mal aérée, l'air y devient insalubre. La charpente et la couverture se dégradent de plus en plus. On décidera donc, en 1837, de construire la nouvelle église à sa place. Mais ceci est une autre histoire...